vendredi 31 août 2018 à 21:30

"Un Petit Jeu Sans Conséquence"

La Compagnie de Théâtre de l'Archicube

Créée en août 2002, récompensée par cinq Molières, la pièce de Jean DELL et Gérald SIBLEYRAS, s'est imposée comme le modèle de la comédie de mœurs du début du XXIème siècle, offrant une nouvelle lecture du rapport hommes/femmes, caustique et spirituelle.

La troupe

Le Théâtre de l’Archicube est la troupe de l’association des anciens élèves de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, les « archicubes ». Elle a été fondée par une poignée d’anciens élèves de l’École normale supérieure unis par une commune passion du théâtre et le désir de toujours monter sur les planches, malgré des vies professionnelles chargées.

Emmenée par Christophe Barbier, véritable homme de théâtre, l’Archicube a connu son baptême des planches en novembre 1992 avec « Angelo, Tyran de Padoue » de Victor Hugo pour enchaîner, année après année, les interprétations et les mises en scènes, se forgeant progressivement une belle expérience et une renommée certaine dans le milieu du théâtre, amateur ou non.

Historique

  • 1994 : « Volpone » de Jules Romains
  • 1995 : « Don Juan de Marana » d’Alexandre Dumas
  • 1996 : « Amphitryon 38 » de Jean Giraudoux et « Dialogues sur le Commerce des Blés » de l’Abbé Galiani
  • 1997 : « La Veuve » de Pierre Corneille
  • 1998 : « Le Dindon » de Georges Feydeau et « La Marquise m’Attend à Cinq Heures » d’Élisabeth Bourguinat
  • 1999 : « Le Barbier de Séville » de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais
  • 2000 : « Doit-on le dire ? » d’Eugène Labiche, « Les Pavés de l’Ours » de Georges Feydeau et « Deux Doigts de Porto pour la Marquise » d’Élisabeth Bourguinat
  • 2001 : « Ce Cher Sacha », spectacle composé de cinq courtes pièces de Sacha Guitry
  • 2002 : « L’Avare » de Molière et « La Guerre de l’Élysée n’aura pas Lieu » de Christophe Barbier
  • 2003 : « Parité » de François Zéméaris
  • 2004 : « Le Bourgeon » de Georges Feydeau et « Faisons un Rêve » de Sacha Guitry
  • 2005 : « Peines d’Amour Perdues » de William Shakespeare
  • 2006 : « L’Impromptu de Versailles » suivi de « George Dandin » de Molière, ainsi que « Ça, c’est Sacha ! » et « Sacha chez Soi », autour de Sacha Guitry
  • 2007 : « Le Souper », de Jean-Claude Brisville
  • 2008 : « Un Chapeau de Paille d’Italie », d’Eugène Labiche, « Art » de Yasmina Reza et « L’Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le Jeune » de Jean-Claude Brisville.
  • 2009-2010 : « Sacha, c’est Chouette ! » (Pièces en un acte de Guitry, « Lorenzaccio » d’Alfred de Musset, et « Le Mariage Forcé », « Le Sicilien » et « Les Précieuses Ridicules » de Molière.
  • 2011 : « Macbeth » de William Shakespeare et « Le Legs » de Marivaux
  • 2012 : « Ce Soir On Improvise », de Luigi Pirandello
  • 2013 : « Le Malade imaginaire » de Molière (enfin !), pour 20 ans de la troupe,
  • 2014 : « Monsieur Chasse ! » de Georges Feydeau, sans oublier les pièces en un acte de Georges Courteline (« La Paix chez soi », « La Peur des Coups », « La Voiture Versée », « Les Mentons Bleus », « Monsieur Badin »), d’Eugène Labiche (« La Main Leste », « Brûlons Voltaire! ») et de René de Obaldia (« Le Défunt », « Edouard et Agrippine », « Le Grand Vizir », « Poivre de Cayenne »).
  • 2015 : le théâtre de l’Archicube présente « Coups de Théâtres », de Jacques Attali, et « L’Illusion conjugale », d’Eric Assous, puis trois pièces de Jean Anouilh sont au programme : « Humulus le Muet », « La Belle Vie », « Episode de la Vie d’un Auteur ».
  • 2016, la troupe crée une farce de Molière en alexandrins, « Sganarelle ou le Cocu Imaginaire ».
  • 2017, « Les Rustres » de Carlo Goldoni et « Un Petit Jeu sans Conséquence », de Gérald Sibleyras et Jean Dell.